« L’espèce humaine », nouvelle création de la Cie Monsieur Madame

ESPECE HUMAINE-dossier prod.V5

Qu’est-ce qu’un génocide ? A cette question que s’est posée la compagnie, ce texte, écrit par robert Antelme à l’issue de son incarcération dans les camps de Gandersheim et de Dachau, a répondu avec une impitoyable lucidité.

Antelme nous dit ceci : « Il n’y a pas des espèces humaines, il y a une espèce humaine. C’est parce que nous sommes des hommes comme eux que les SS seront en définitive impuissants devant nous ». La commune appartenance du bourreau et de la victime à une seule et même espèce que démontre Antelme, nous permet de comprendre et de placer à leur juste place les génocides qui ont précédé celui perpétré par les nazis et ceux qui depuis ont suivi. A l’heure où reviennent les ségrégations ethniques en Europe, le message est on ne peut plus approprié. Le dispositif théâtral met en avant un texte dont l’énoncé se passe de tout le décorum qui accompagne habituellement le spectacle.

Les 24 et 28 novembre au théâtre du Ring, la Cie Monsieur Madame, membre du Réseau d’acteurs de la mémoire en Midi-Pyrénées, présentera cette nouvelle création.

À l’issue de la représentation, débat animé par Olivier Le Cour Grandmaison.
Docteur ès Sciences Politiques, maître de conférences, directeur du Master I et II « Coopération et Solidarité Internationale » à l’Université d’Evry – Val d’Essonne. Il anime également des séminaires de philosophie politique au Collège International de Philosophie.

Plus d’infos ici

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités. Ajoutez ce permalien à vos favoris.